Jump to content
Forum Parieur-Sportif.com
marcP

Actualités Football 2019

Recommended Posts

Salut, je me suis permis de créer ce topic car les autres ont l’air plutot vieux, j’espère que c’est ok.

Je me disais que ce serait sympa d’échanger sur la saison en cours et autres, si j’ai raté la discussion prévue à cet effet alors désolé!

Alors je commence avec les actualités et notamment un coup de gueule :)

rennes vient de se faire remonter en UEFA par le Bétis et je trouve ça très très dommage de voir des joueurs qui marchent sur le terrain alors qu’il y a un score à défendre. Évidement ce qui devait arriver arriva, le 3ème but nous pendait au nez. Je préférais avoir moins d’argent dans le club mais une meilleure éthique, les joueurs sont des mercenaires à qui on impose quasiment aucun objectif, ils prennent leur chèque et puis c’est tout. 

Bref le fait d’avoir perdu un gain plutôt sympa à la 90eme minute me rend encore plus amère :) mais je trouve que c’est un vrai manque de respect c’est joueurs qui ne se battent pas alors qu’ils sont payés des millions.

bon week-end à tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n’est pas la 1ère fois qu’une équipe ayant un avantage substantiel à la mi-temps n’obtient pas le gain du match au coup de sifflet final de l’arbitre.

Mener avec une différence conséquente à la mi-temps laisse présager d’une victoire facile dans l’esprit de beaucoup. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas, hélas !

Rennes en témoigne une fois de plus.
1 à 0 après 2 mn de jeu… 2 à 0 après 10 mn de jeu… 3 à 1 à la mi-temps… pour finalement un nul 3 à 3 à la fin du match.

Mon constat :
Bien souvent, une équipe qui entame sur un rythme effréné surprend l’adversaire qui n’est pas encore forcément entré dans le match. Celui-ci peu à peu s’organise… pendant que l’autre euphorique relâche sa garde… et v’lan ! tout bascule !

Et puis, beaucoup de paramètres importants qui influent certes sur la rencontre ne sont pas connus du public.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour revenir un peu en retard sur le match de Rennes, il ne faut pas oublier qu'il y avait un adversaire peu commun pour une équipe française. Une équipe qui presse énormément, très haut, avec un niveau technique très élevé, sans commune mesure avec la grande majorité des confrontations hebdomadaires des rennais. Pour faire la différence, il fallait compter sur la vista de Ben Arfa ou Sarr, problème : le premier peut à peine tenir 1 heure sur un terrain et le second s'est blessé tôt. A partir de là, c'est très dur de sortir proprement le ballon face à une telle organisation.

Le Betis c'est costaud cette saison, ils ont gagné à San Siro, ils ont gagné au Camp Nou, ils ont battu l'Atletico Madrid, ils ont perdu contre le Real en toute fin de match, ils sont en demi-finales de Coupe d'Espagne. C'est aussi 61% de possession en moyenne en Liga, soit seulement 1 pt de moins que le Barça. Et c'est un club capable de mettre 30 millions d'euros sur la table pour Lo Celso, chose totalement impensable pour un club comme Rennes.

Donc taper sur Rennes, sur des joueurs qui n'ont aucune expérience de ce niveau, je trouve ça un peu dur. Là c'est fini Astana ou Jablonec, c'est vraiment l'une des équipes qui jouent le mieux au foot qui vient du championnat où ça joue le mieux au foot. Et surtout d'un championnat dont les clubs finissent toujours très loin dans les 2 coupes d'Europe ces dernières saisons. Les joueurs rennais apprendront plus sur cette double-confrontation que sur 10 matches de Ligue 1, espérons que ça leur donne quand même un goût de reviens-y pour la saison prochaine.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et oui ils y restent, et de quelle manière! Enorme boulot de Stéphan et belle implication des joueurs, ça fait notamment plaisir de voir un Ben Arfa avec cette volonté!

Dommage que l'ordre des matches soit inversé face à Arsenal. Rennes n'a rien à perdre, il faudra foncer! En tout cas, c'est cool de voir que la France du foot (- les nantais) a vibré avec Rennes. J'ai l'impression que cette année, quelque chose est en train de se décoincer niveau européen pour les clubs français entre Paris, Lyon et cette double-confrontation. Le complexe d'infériorité disparaît.

Share this post


Link to post
Share on other sites

1- Pour rappel, deux matches sont ici concernés: Chelsea-Kiev et Arsenal-Rennes, tirés au sort dans cet ordre

2- La règle sécuritaire s’applique: pour les compétitions européennes, deux matches ne peuvent être joués dans la même ville le même jour (Londres, en l’occurrence ici). D’ailleurs, cette règle sécuritaire s’applique aussi pour deux clubs distants de moins de 50 km.

3- La solution serait donc d’avancer le match au mercredi. Mais il y a la Ligue des Champions (PSG-Man Utd, FC Porto-AS Rome à 21h) et deux compétitions ne peuvent se superposer. Il faudrait donc avancer à 19h (heure française) le match Arsenal-Rennes. 

4- Problème: l’UEFA a un accord tacite (a priori, non inscrit dans les règlements) avec le Portugal et le Royaume-Uni, pour ne pas faire jouer de match à 19h (HF) donc 18h heure locale au Portugal et au Royaume-Uni. Un match à 18h, c’est moins d’audience télé et moins d’affluence dans les stades. Seul Arsenal a accepté cette saison, pour une raison mystérieuse, de jouer son match contre Borisov jeudi 21 février à 18h heure locale. Tous les autres clubs anglais, Ligue des champions et Ligue Europa confondues, ont joué leurs rencontres à 21h cette saison. 

5- Il fallait donc inverser un des deux matches. Pas de ranking UEFA, pas de pression d’Arsenal: c’est en fait le règlement ici qui s’applique... Il n’y a pas d’inversion pour l’équipe qui a réalisé la meilleure saison précédente (dans l’ordre des critères: vainqueur de la Ligue des champions, vainqueur de la Ligue Europa, vainqueur du championnat, et vainqueur d’une coupe nationale). Chelsea ayant gagné la Cup, son match ne bouge pas. Le règlement ici est mal fait: Chelsea, qui a fait une meilleure saison qu’Arsenal, recevra au match aller, et Arsenal, qui a fait une moins bonne saison que Chelsea selon les critères de l’UEFA, recevra donc au match retour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

À l'occasion de la rencontre opposant l'EA Guingamp au FC Nantes dimanche après-midi, le groupe de supporters guingampais "Toujours en Avant" a souhaité rendre hommage à l'ancien buteur des "Jaunes-et-Verts" Emiliano Sala en offrant un maillot à son nom et un bouquet de fleurs. Le FC Nantes remercie sincèrement les fans bretons pour ce geste, qui prouve une nouvelle fois que le monde du football est une famille.

w-3maillotsalaeag040319.jpgMerci les supporters de EAG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Auteur d'une saison pleine à la Fiorentina, le milieu formé au FC Nantes Jordan Veretout intéresse le Paris SG, Naples et Dortmund selon le Corriere dello Sport.

Le milieu de terrain formé au FC Nantes Jordan Veretout est en train de se faire un nom sur la scène européenne grâce à sa saison pleine réalisée du côté de la Fiorentina : si bien qu'il est dans le viseur du PSG, de Naples ou de Dortmund à en croire le sérieux Corriere dello Sport.

À 26 ans, le Canari, "qui continue de regarder tous les matches du FC Nantes", affiche cinq buts et trois passes décisives en 24 rencontres cette saison avec Florence.

"Jouer la Ligue des champions l'an prochain"

Estimé à 25 millions d'euros, Carlo Ancelotti aurait fait de lui une priorité pour Naples, alors que le Paris SG cherchera à remplacer Adrien Rabiot dont l'histoire se terminera cet été. À Dortmund, Veretout serait également en lice pour la Ligue des champions, compétition qu'il veut disputer l'an prochain", comme il nous le confiait en novembre dernier.

Cela sera compliqué avec Florence (10e), qui accuse 14 points de retard sur la quatrième place de Serie A, première qualificative pour la C1. Il est encore sous contrat jusqu'en 2021

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors que Cardiff conteste la validation officielle du transfert d’Emiliano Sala au moment de la mort du joueur argentin, le 21 janvier dernier, la Ligue de football professionnel (LFP) apporte des documents attestant que ce transfert était bel et bien bouclé. La Ligue les a fournis à L'Equipe, qui les publie ce vendredi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
 

Un Scandale l arbitrage !!!!! Une honte#penenaltygate#PSGFCN

Je ne dis pas que c'est la faute de l'arbitre.Mais franchement c'est extrêmement dur de faire un résultat,si en plus l'arbitre et ceux qui visionnent reste de marbre,sur certaines situations.

Valentin Rongier : "Si c’est pour le PSG, est-ce que vous sifflez ? Il me répond : Monsieur Rongier, vous êtes intelligent, vous savez bien que les sanctions n’ont pas les mêmes conséquences

PS:J'étais au parc hier soir.Au moins je me suis caillé,c'est déjà cela:lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Interpellé lundi matin par quatre cadres de l'équipe, l’entraîneur bosnien, au discours répétitif, s’est défendu hier. Sans donner l'impression d'être souverain.

Le quatuor Rongier-Pallois-Diego Carlos-Touré, au nom du groupe, a reproché à Vahid Halilhodzic son inflexibilité, des déficiences sur le plan tactique et son absence de remise en question. Il est revenu sur cet épisode en conférence de presse ce mercredi, à deux jours de recevoir Lyon (20h45), vendredi soir.

Que va-t-il falloir dire pour enrayer cette spirale négative ?

Vahid Halilhodzic : « On est tous un peu frustrés. La situation est assez compliquée. On cherche des coupables mais il y a beaucoup de choses où l’on est fautif. Six expulsions, ce n’est pas normal, trop de penalties aussi. Il faut qu’on soit plus concentré, plus appliqué, plus malin. Quand les résultats sont mauvais, beaucoup de monde parle et ça crée une suspicion, un malaise. Il faut qu’on ferme notre bouche et qu’on travaille. »

Vous avez le sentiment d’être remis en question ces derniers temps ?

« Non, pourquoi ? Qui, vous ? Les joueurs ? Pas du tout, surtout pas les joueurs. Ils sont très contents de notre travail. On m’accuse mais l’entraîneur est toujours fautif quand il n’y a pas les résultats. »

Votre groupe est-il fatigué psychologiquement ?

« Cette histoire (Sala) n’est pas encore terminée. On parle tout le temps de ça. Là, on n’a pas pu enchaîner. On a perdu sept matches 1-0. Objectivement, ce n’est pas pour prendre un mouchoir et se plaindre mais il y a des choses bizarres. Chaque jour, il y a quelque chose. »

Share this post


Link to post
Share on other sites

Match nul hier soir entre le Paris FC et Lorient qui fait les affaires du Stade Brestois qui a désormais 7 pts d'avance sur le 3ème, Troyes, à 6 journées de la fin!

Cette montée est d'autant plus prévisible que Guingamp est en galère à l'étage supérieur, une fois de plus les 2 meilleurs ennemis vont se croiser.

Seul bémol dans cette fin de saison, Jean-Marc Furlan ne pourrait pas rester au club la saison prochaine... Cela ferait tâche alors qu'il a construit un vrai groupe et a proposé un jeu attractif et porté vers l'avant. D'un autre côté, il sera peut-être important d'être pragmatique la saison prochaine en Ligue 1. A voir comment cela se déroule, en attendant il faut aller chercher les derniers points pour assurer la montée!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le FC Nantes reçoit Dijon ce dimanche (15h) : un match particulier pour Éric Carrière, ancien milieu de terrain formé chez les Canaris, qui a fini sa carrière à Dijon, où il réside désormais. Il y tient une activité de caviste-grossiste. Détails.

Éric Carrière a créé la société Caves-Carrière en 2010, juste après avoir terminé son aventure pro de footballeur à Dijon, où il était arrivé en 2008. L'ancien milieu de terrain de 45 ans formé à Nantes y réside toujours aujourd'hui et détaille ses activités et les liens qui l'unissent à Dijon.

Il sera d'ailleurs de retour à Nantes, le 29 juin prochain, lors du match-hommage en souvenir de la légende du FC Nantes Henri Michel.

Presse Océan : Pourquoi vous êtes-vous installé à Dijon ?

Eric Carrière : « Parce qu’on s’y est plu. J’y ai fait mes deux dernières années de joueur. Les filles étant un peu grandes, on avait un peu moins envie de bouger. Et c’est une région très sympa. On est proche de Paris, de Lyon, de la montagne. En 2010, j’ai donc lancé une activité dans le vin. »

Quelle est-elle ?

« J’ai quelques vignes, en vallée du Rhône, sur Côte-Rotie et Condrieu. Et un peu à Paumard. Mais mon activité, c’est d’être caviste-grossiste. On démarche beaucoup de domaines, notamment en Bourgogne. Pour, ensuite, distribuer les vins à nos clients. »

Votre cave est à Dijon…

« Oui. On est onze dans l’activité. Caves Carrière, c’est un magasin. Dans ce bâtiment, il y a une boutique, un entrepôt et des bureaux. Là, on est en train d’agrandir (1 000 m2). J’essaye de prendre des bons joueurs. Après, il faut les faire jouer ensemble. Ça ressemble à ce que j’ai connu à Nantes. Je pense souvent à Raynald Denoueix qui nous apprenait à se regarder pour faire un appel. Dans un commerce, si vous avez deux personnes en boutique et qu’un client arrive, il faut qu’ils soient complices. »

L'entretien en intégralité dans les éditions Presse Océan ce dimanche 5 mai

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super joueur et super mec apparemment (ben oui, il aime le vin)! J'espère que son vin est meilleur que celui d'Iniesta qui est, paraît-il, une infâme piquette. Vu qu'il ne peut plus l'écouler en Espagne, il est allé le vendre aux asiatiques ^_^C'est Christophe Jallet qui a fait une formation en oenologie aussi, faut dire que le gars est né à Cognac.

 

Le point Stade Brestois. La montée s'est jouée à 3 minutes vendredi dernier. Il y avait 0-0 à Béziers et 1-1 entre Troyes et Orléans jusqu'à la 90ème minute, ce qui maintenait l'écart à 7 points et permettait aux Brestois d'accéder en Ligue 1. Mais dans les arrêts de jeu, Brest a encaissé un but con et Troyes a marqué. Il reste 2 matches et l'écart est désormais de 4 points. Il n'y a pas péril en la demeure, mais ça serait bien de valider ça avec une victoire contre Niort à domicile dès vendredi, c'est le moins qu'on puisse dire.

Et vu que Furlan devrait partir, le nom d'Enzo Scifo est cité comme possible remplaçant. A noter aussi que le SB29 a les moyens de faire un triplé aux trophées UNFP avec comme meilleur joueur Charbonnier (je ne vois pas comment le trophée pourrait lui échapper), meilleur entraîneur Jean-Marc Furlan et meilleur gardien Gauthier Larsonneur.

Amis rennais et nantais, on arrive!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/05/2019 at 10:49, ferenk a dit :

Super joueur et super mec apparemment (ben oui, il aime le vin)! J'espère que son vin est meilleur que celui d'Iniesta qui est, paraît-il, une infâme piquette. Vu qu'il ne peut plus l'écouler en Espagne, il est allé le vendre aux asiatiques ^_^C'est Christophe Jallet qui a fait une formation en oenologie aussi, faut dire que le gars est né à Cognac.

 

Le point Stade Brestois. La montée s'est jouée à 3 minutes vendredi dernier. Il y avait 0-0 à Béziers et 1-1 entre Troyes et Orléans jusqu'à la 90ème minute, ce qui maintenait l'écart à 7 points et permettait aux Brestois d'accéder en Ligue 1. Mais dans les arrêts de jeu, Brest a encaissé un but con et Troyes a marqué. Il reste 2 matches et l'écart est désormais de 4 points. Il n'y a pas péril en la demeure, mais ça serait bien de valider ça avec une victoire contre Niort à domicile dès vendredi, c'est le moins qu'on puisse dire.

Et vu que Furlan devrait partir, le nom d'Enzo Scifo est cité comme possible remplaçant. A noter aussi que le SB29 a les moyens de faire un triplé aux trophées UNFP avec comme meilleur joueur Charbonnier (je ne vois pas comment le trophée pourrait lui échapper), meilleur entraîneur Jean-Marc Furlan et meilleur gardien Gauthier Larsonneur.

Amis rennais et nantais, on arrive!

Ahhhh bonne nouvelle !

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

« Je pense que Jürgen le mérite, tu sais, le travail qu’ils font à Liverpool est fantastique. Mais je pense que c’est à propos de lui, c’est le reflet de sa personnalité, ne pas abandonner, avoir un esprit de combat, chaque joueur donne tout. Il ne pleure pas parce qu’il manque un joueur, il ne pleure pas car ils jouent 50 ou 60 matchs par saison ». La dernière phrase du Mou ressemble à un scud subliminal à qui voudra bien se sentir visé, mais pas question de s’égarer. Il n’en a que pour Klopp. A croire, qu’il est amoureux, 

« Les autres entraîneurs des autres championnats pleurent, affirmant que leurs joueurs disputent trop de matchs lorsqu’ils disputent 30 ou 35 matchs. Tout ce que je pense aujourd’hui concerne la mentalité de Jurgen. J’espère juste que Jürgen remportera la finale de la Ligue des champions », conclut Mourinho, vainqueur à deux reprises de la C1.

En larmes, le capitaine de l'Atlético Madrid Diego Godin (33 ans) a annoncé mardi son départ après neuf saisons au club, faute d'avoir trouvé un accord avec ses dirigeants, et le défenseur uruguayen pourrait rejoindre l'Inter Milan, selon la presse.

« Ce sont mes derniers jours, mes deux derniers matches avec l'Atlético Madrid. Je voulais l'annoncer moi-même, de ma propre bouche », a dit l'emblématique défenseur lors d'une conférence de presse qu'il a dû interrompre à plusieurs reprises pour écraser une larme.

Godin, qui arrive en fin de contrat en juin, avait repoussé des offres l'été dernier pour prolonger à l'Atlético mais il n'a pas réussi à se mettre d'accord avec le club pour un nouveau contrat.

« Nous avons eu des milliers de conversations et nous ne sommes pas parvenus à un accord, donc une étape s'achève, un cycle, le plus beau de ma vie sportive », a dit l'international uruguayen, entouré dans la salle de presse du stade Metropolitano de tous ses partenaires, notamment son ami et coéquipier Antoine Griezmann.

Il pourra faire ses adieux au public « colchonero » dimanche contre Séville au stade Metropolitano pour l'avant-dernière journée du Championnat d'Espagne.

Selon les médias espagnols, Godin doit s'engager avec l'Inter Milan, où il retrouvera son ancien partenaire de charnière à l'Atlético, le Brésilien Joao Miranda.

L'Uruguayen était arrivé au club en 2010 en provenance de Villarreal, où il avait auparavant joué trois saisons. Il est rapidement devenu une pièce maîtresse au sein de la défense de fer mise en place par l'entraîneur argentin Diego Simeone.

En mai 2014, le rugueux défenseur est entré dans la légende en marquant le but du titre en Championnat d'Espagne sur la pelouse du FC Barcelone (1-1).

Godin avait également inscrit un but en finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid quelques jours plus tard, mais cela n'avait pas suffi à l'«Atleti» pour s'imposer (défaite 4-1 a.p.). Il a aussi disputé la finale de la C1 en 2016, à nouveau perdue face au Real.

Godin, qui a disputé 387 matches (27 buts) sous le maillot «rojiblanco», compte notamment à son palmarès une Liga (2014), une Coupe du Roi (2013) et deux Ligues Europa (2012, 2018), ainsi qu'une Copa America avec l'Uruguay (2011)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un bel hommage aux REDS de LIVERPOOL.Moi qui adore ce club depuis des lustres,je suis aux anges.Je regarde beaucoup de matchs de la Premier League.Peut-être pas le plus beau championnat(d'après certains)Mais n'importe quelle équipe, ne lâche jamais et j'aime ce football un peu champagne.

Perso avec Salha et Firmino sur la touche,qui croit à une remondata ,contre le Grand Barça).Purée que c'est beau le foot dans ces conditions.

LiverpoolLiverpoolLiverpoolLiverpool"You'll never walk alone"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...