Jump to content
Forum Parieur-Sportif.com

jc44

Members
  • Content Count

    2,711
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    404

jc44 last won the day on June 21

jc44 had the most liked content!

7 Followers

About jc44

  • Rank
    Advanced Member

Profile Information

  • Gender
    Not Telling

Recent Profile Visitors

1,911 profile views
  1. Bon pas de raison de s'oublier
  2. C'est le confinementPlus rien de visible.
  3. Football. Coronavirus : des ultras, dont ceux de la Brigade Loire à Nantes, opposés à la reprise Plus de 300 groupes de supporters européens, principalement ultras, dont celui de la Brigade Loire à Nantes, ont signé un communiqué pour marquer leur opposition à la reprise des Championnats tant que les conditions sanitaires ne permettent pas aux supporters de retourner au stade. En France, outre la Brigade Loire, une vingtaine de groupes ont paraphé le texte dont South Winners (Marseille), les Ultramarines (Bordeaux) ou encore les Red Tigers (Lens). La majorité est toutefois issue de groupes italiens (près de 200) mais aussi de représentants d’autres pays européens comme le Portugal, la Belgique, l’Allemagne et l’Espagne. Nous sommes fermement convaincus que retourner au stade servirait exclusivement les intérêts économiques […], Nous appelons fermement les organes compétents à continuer de suspendre les compétitions footballistiques tant qu’aller au stade ne sera pas redevenu une habitude sans risque pour la santé publique
  4. Fini pour moi le TGV Déconfinement : les buvettes dans les TGV resteront fermées
  5. Prenez soin de vous et de vos proches.Mais faites attention,après le 11/05 ous ne sommes pas sortis d’affaires". Invité de RTL jeudi 23 avril, Philippe Juvin, chef de service des urgences de l'hôpital européen Georges Pompidou à Paris, prévient : les mesures de déconfinement qui se dessinent ne marquent pas la fin de la propagation du Covid-19. Loin de là. "Il y aura probablement une vague fin mai-début juin", prévoit-il. Il explique : "Quand on va déconfiner la population dans sa majorité, des gens qui n'ont pas rencontré le virus, qui ne sont pas immunisés vont tomber malades, vont s'infecter, et d'autres vont même être gravement malades. À moins qu'il y ait un effet lié à la température, à la saisonnalité, comme certains l'espèrent". À ces nouveaux malades du Covid-19, s'ajoutera la patientèle classique, peu présente au début de la crise, "c'est-à-dire les fameux malades qui n'ont pas le covid, mais qui ont des maladies qu'il faut traiter et qui eux avaient un peu disparu de nos radars", détaille le professeur. C'est pour cette raison qu'il ne faut pas prendre les prochains jours à la légère et continuer à respecter les mesures de confinement. Philippe Juvin regrette de voir un certain relâchement. "On l’observe le matin quand on va à l’hôpital, il y’a énormément de monde dans les rues. Le périphérique à Paris est quasiment plein comme un jour normal ce qui n'était pas le cas y a trois semaines." Et si vous devez sortir, le professeur insiste : portez un masque, "il faut que tout le monde en ait".
×
×
  • Create New...